Quand les planètes jouent de la musique en harmonie parfaite (astrologie)

Au terme de quelques recherches, nous avons pu découvrir que les planètes émettent des fréquences constantes, la plupart jouant des notes justes à 1hz près ! Si on écoute les fréquences de Venus Mars et Jupiter, on a un accord parfait de Ré majeur !

Nous allons découvrir ce que cela donne en mélangeant différentes interprétations. L’idée, c’est que la musique puisse permettre une meilleure compréhension de l’énergie des planètes, donc une meilleure pratique de l’astrologie et de la voyance !

On constate une similitude entre les planètes dites “douces” en astrologie :

  • Vénus 220hz
  • Neptune 211hz
  • Lune 210hz

Les fréquences sont les plus hautes de toutes les planètes, et elles sont proches en termes de fréquences. Les planètes plus froides, mentales et dures sont aussi proches en fréquence :

  • Mercure 141hz
  • Mars 144hz
  • Pluton 140h
  • Saturne 147hz

Le point le plus intéressant

Les planètes douces tournent autour du La/Sol, et planètes “mentales” autour du Ré/Do.

En musique on appelle ça une quinte, soit l’harmonie parfaite !

Entre ces deux groupes — opposés, mais en harmonie —, on trouve Jupiter à 183hz, Fa ; le Dieu des dieux, qui est la tierce de ce qui forme maintenant un accord. Jupiter représentant la loi et l’ordre vient faire transition entre ces deux énergies.

 Les plus attentifs auront remarqué, à ce stade, qu’il manque une planète ! Où est passé Uranus ?

Personne ne sera surpris si on vous dit que, à 207hz, Uranus ne rentre pas dans l’accord (à mi-chemin entre Jupiter 183hz, et Vénus 221hz) elle le rendrait trop dissonant…

C’est normal, c’est Uranus, indépendante, originale, sortant toujours du lot !

 Tout ceci est comparé à l’accordage universel en La 440hz, que nous utilisons. Mais parfois, on joue en 420hz, ou 450hz… Ce n’est donc pas tant la comparaison entre la justesse des notes jouées par les planètes et celles jouées pendant un concert qui est important, mais la justesse des notes des planètes entre elles ! Aussi appelé intervalle…

Si notre système d’harmonie était en 295hz, les planètes, pour nos oreilles, ne joueraient pas un La, un Ré ou un Fa, mais elles seraient toujours accordées entre elles !

Nous suivons ici les pas de Johanes Kepler qui, dans son livre Harmonices Mundi, a fait des recherches sur le lien astres/musique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.